Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2012

Interview de Pierre Planchenault, photographe des Ambassadeurs

Pour ceux qui ne vous connaissent pas, expliquez-nous votre parcours et votre travail photographique ?
Mon parcours est essentiellement basé sur le spectacle contemporain : théâtre, danse et musique. Il s'est ensuite orienté vers la photographie de plateau et vers la photographie dite "institutionnelle" - comme la série sur le livre qui a été exposé sur les grilles du Jardin Public au mois de mars - et bien évidement vers une collaboration avec la ville de Bordeaux.
J'ai passé de nombreuses années à photographier les arts vivants contemporains et cela finit toujours par se ressentir sur mes clichés.

En quoi les campagnes réalisées  pour la ville, que ce soit pour les campagnes 2012 Année de l'Arbre, la Nuit des Musées ou dernièrement la Fête de la Musique diffèrent de vos projets artistiques habituels ?
La difficulté de cet exercice pour la ville consistait à faire des photos artistiques (qui "accrochent" le public), mais qui, par nécessité, doivent parler au plus grand nombre, sans risquer de faire des photos « fades ».
Il faut donc marcher sur un fil très fin et ne pas tomber dans le piège du « trop contemporain » ou du « trop neutre ».

Que pensez-vous du principe d'ambassadeurs citoyens qui représentent notre ville ?
De mon point de vue de photographe, le principe de travailler avec des modèles non-professionnels est parfait : dans toutes mes activités j'évite de faire poser les sujets, en tant que photographe on risquerait toujours de sur-imprimer ses propres goûts sur tous les modèles ;  à la longue on réaliserait toujours les mêmes clichés.
Chercher à obtenir des expressions qui sont propre à chaque personne permet, à mon sens, de gagner en subtilité et en richesse. C'est assurément plus désarmant pour le modèle - et plus stressant pour moi - mais je trouve que le jeu en vaut la chandelle.

Pierre Planchenault, photographe
www.pierreplanchenault.net

article3_1.jpg
Photographie de Pierre Planchenault pour l'affiche de la fête de la musique 2012.
Et au passage, un grand merci à notre modèle Cat's Eyes, flûtiste electro qui nous aurons le plaisir de voir jouer sur la scène Banzaï Lab le 21/06 à 23h45 !
Pour en savoir plus sur Cat's Eyes et son univers musical : www.marinethibault.com

11:26 Publié dans Rencontre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 

Renseignements : par téléphone au 05 56 10 20 30 | Mentions légales